Initiation - Anne Rice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Initiation - Anne Rice

Message par Crimson Dawn le Lun 17 Déc - 19:15



Editions Michel Lafon a écrit:Si vous avez aimé Cinquante nuances de Grey vous adorerez la sulfureuse trilogie d'Anne Rice

Selon le conte traditionnel, la Belle sera tirée de son long sommeil par un chaste baiser. ici, point de baiser, c'est en l'initiant aux délices de la chair que le Prince rompt l'enchantement. Pour prix de sa délivrance, la Belle le suit dans son lointain royaume où il la fait entrer au service de sa mère. Dans ce monde de luxe et de luxure, elle devra assouvir tous les fantasmes de la reine et de sa cour, avant de reconquérir sa liberté. Au fil de son troublant apprentissage, la Belle découvrira l'extase du plaisir dans la douleur, et l'ivresse de la soumission. Mais son amour secret pour un autre prince, Tristan, la mènera bientôt sur le chemin de la révolte, la condamnant à partager son châtiment.

Leur passion résistera-t-elle ?



Okk dès que j'ai vu "si vous avez aimé 50 nuances" je me suis dit "houlaaaa" et puis Anne Rice .. Anne Rice quoi !! donc je l'ai acheté, je vous direz ce que j'en pense quand j'aurais commencé

_________________
Come back
even as a shadow
even as a dream


avatar
Crimson Dawn
~ HBIC ~
~ HBIC ~

Messages : 1514
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 25

http://a-new-dawn-fades.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Mar 18 Déc - 15:34

"si vous avez aimé 50 nuances"
:pompomgirl:

J'attend de voir ton avis ! avec impatience :3

_________________
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Crimson Dawn le Mar 18 Déc - 18:40

A la pages 2 - 3 après le prologue, tu as déjà un avant goût mdrr

Pour l'instant ça va, à voir ..

_________________
Come back
even as a shadow
even as a dream


avatar
Crimson Dawn
~ HBIC ~
~ HBIC ~

Messages : 1514
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 25

http://a-new-dawn-fades.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Mar 18 Déc - 19:01

il y'a des extraits , sur internet non? , si le début me plait bien j'irais l'acheter

_________________
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Irish Wolfhound le Mer 19 Déc - 13:49

Extrait :

Spoiler:
La Belle restait maintenant seule avec le Prince, le Prince tranquillement assis devant le feu, le regard posé sur elle. Elle se trouvait dans un état de grande agitation ; elle se sentit rougir, comme à l'accoutumée, et ses seins se soulevèrent. Soudain, elle se précipita vers le Prince, pressa les lèvres contre sa botte, et il parut esquisser un geste, comme s'il accueillait volontiers ce baiser, se redressant légèrement tandis qu'elle baisait sa botte, encore et encore.

Elle gémissait. Oh, si seulement il lui avait donné la permission de parler, et, songeant à sa fascination pour le Prince puni, elle rougit encore plus.

Mais le Prince s'était levé. Il lui saisit le poignet, la fit se dresser, et, après lui avoir placé les mains derrière le dos afin de la maintenir avec fermeté, il lui gifla brutalement les seins jusqu'à ce qu'elle criât, sentant ses chairs lourdes osciller sous les coups et la morsure des mains sur ses tétons.
- Suis-je en colère contre vous ? Ou non ? demanda-t-il avec douceur.

Elle grogna, en l'implorant. Et il l'installa à cheval sur son genou, comme elle avait vu faire avec le jeune Prince sur le genou du Page, et, de sa main nue, lui infligea un déluge de coups rapides qui la firent crier instantanément.

- À qui appartenez-vous ? lui demanda-t-il à voix basse, mais avec colère.

- À vous, mon Prince, complètement ! s'écria-t-elle.

Ce fut effrayant, puis, subitement incapable de se maîtriser, elle ajouta :

- Je vous en prie, je vous en prie, mon Prince, pas de colère, non...

Mais à l'instant même, sa main gauche lui bâillonna la bouche, et elle sentit un autre terrible déluge de fessées jusqu'à ce que ses chairs la cuisent et qu'elle ne puisse plus maîtriser ses pleurs.

Elle sentait les doigts du Prince contre ses lèvres. Mais il ne se satisferait guère de si peu. Il la tenait maintenant à ses pieds et la conduisit, par les poignets, dans un coin de la chambre, entre la flambée et la fenêtre au rideau tiré. Il y avait là un haut tabouret de bois sculpté, et il s'y assit tandis qu'elle attendait debout à côté de lui. Elle pleurait doucement, mais, quoi qu'il arrive, elle n'oserait plus le supplier. Il était en colère, une colère farouche, et bien qu'elle fût capable d'endurer toutes les douleurs pour son plaisir, cette colère était insoutenable. Il fallait lui complaire, elle devait regagner son amour, et alors aucune douleur ne serait de trop.

Il la retourna et elle se tenait face à lui, assis, qui l'examinait. Elle n'osait pas le regarder droit dans les yeux, puis il rejeta sa cape en arrière, et, posant la main sur la boucle d'or de sa ceinture, il ordonna :

- Défaites ceci.

Sur-le-champ, elle lui obéit en s'exécutant avec ses dents, sans qu'il ait été besoin de le lui expliquer. Elle espéra et pria pour que cela lui plaise. Elle tira sur le cuir, le souffle rapide et léger, puis elle le dégagea pour que la ceinture s'ouvre.

- Maintenant, retirez-la, et donnez-la-moi.

Elle obéit aussitôt, même si elle savait ce qui allait suivre. C'était une ceinture de cuir, épaisse et large. Peut-être pas pire que le battoir.

Il lui ordonnait à présent de lever les mains et les yeux, et elle vit au-dessus d'elle un crochet de métal au-dessus de sa tête, qui pendait au bout d'une chaîne tombant du plafond.

- Vous voyez là que nous ne sommes nullement démunis vis-à-vis des petits esclaves désobéissants, fit-il d'une voix d'une douceur inhabituelle. Allons, attrapez ce crochet, même si cela doit vous faire dresser sur la pointe des pieds, et ne songez pas à le lâcher, m'avez-vous compris ?

- Oui, mon Prince, sanglota-t-elle doucement.

Elle le tint fermement, ce qui lui fit tendre tout le corps. Le Prince recula le tabouret sur lequel il était assis, comme pour s'installer confortablement. Il avait largement la place de manier le cuir, dont il avait fait une boucle, et il marqua un temps de silence.

La Belle se maudit d'avoir admiré le jeune Prince Alexis. Elle avait honte de ce que son nom se fût formé dans son esprit, et lorsque le premier coup de ceinture cingla ses cuisses, elle laissa échapper un petit cri de frayeur, mais en fut heureuse.

Elle le méritait. Jamais plus elle ne commettrait pareille erreur, aussi beaux et aussi attirants les esclaves soient-ils. Le regard effronté qu'elle avait posé sur eux était une chose impardonnable.

La lourde et large ceinture de cuir la frappait avec un bruit mat et effrayant, et la chair de ses cuisses, plus tendre peut-être que celle de ses fesses pourtant endolories, lui parut prendre feu sous les coups. Elle avait la bouche ouverte, incapable de se tenir tranquille, et tout à coup le Prince lui ordonna de lever les genoux et de marcher sur place.

- Vite, vite, oui, en cadence ! fit-il avec colère.

La Belle, surprise, s'efforça d'obéir, d'un pas rapide, les seins ballottés par l'effort, le coeur battant.

- Plus haut, plus vite.

Elle marcha comme il l'ordonnait, ses pieds frappant le sol de pierre, les genoux levés très haut, les seins terriblement douloureux à cause de leur poids et de leur balancement, et la ceinture, encore et encore, vint la gifler et l'aiguillonner.

Le Prince était comme pris de furie.

Les coups tombaient plus vite, toujours plus vite, aussi vite que le mouvement de ses jambes, et bientôt la Belle se mit à se contorsionner pour tenter de leur échapper. Elle pleurait à chaudes larmes, incapable de s'arrêter, mais le pire de tout, le pire de tout, c'était la colère du Prince. Si seulement tout ceci avait été pour son plaisir, si seulement elle l'avait comblé de plaisir. Elle pleurait, le visage enfoui au creux du bras, la plante de ses pieds la brûlait, ses cuisses étaient enflées et marbrées de douleur, tandis qu'il se défoulait sur ses fesses.

Les claques tombaient si vite qu'elle perdit toute notion de leur nombre, elle savait seulement qu'il y en avait encore plus que jamais, et il avait l'air de s'agiter de plus en plus. Sa main gauche lui braqua le menton en l'air et lui ferma la bouche pour l'empêcher de crier, et il lui ordonna de marcher plus vite et de lever plus haut les jambes.

- Vous m'appartenez ! lui dit-il sans cesser de lui assener des coups brutaux de sa ceinture. Et vous apprendrez à me plaire en toutes choses, et vous ne me causerez jamais de plaisir en portant le regard sur les esclaves mâles de ma mère. Est-ce clair ? Comprenez-vous ?

- Oui, mon Prince, parvint-elle à répondre.

Mais il avait l'air de la punir à l'aveuglette. Et, arrêtant sa course sur place en la soulevant à mi-corps, il la déposa sur le tabouret qu'il venait de quitter, en sorte que, se balançant au crochet auquel elle s'agrippait comme si sa vie en dépendait, elle se retrouva renversée dessus, le siège de bois appuyé contre son sexe nu, les jambes ramenées en arrière, sans défense.

C'est alors qu'elle reçut la pire des pluies de coups, des coups durs et cinglants qui firent trembler ses mollets et lui cuirent les jambes, comme ses cuisses auparavant. Mais non content de s'occuper de ses jambes, il revenait sans cesse à ses cuisses, pour les punir plus durement, si bien que la Belle, secouée de sanglots, crut que cela ne finirait jamais.

Tout soudain, il cessa.

- Lâchez ce crochet, ordonna-t-il, et il la bascula sur son épaule pour lui faire traverser la pièce et la jeter sur le lit.

Elle tomba sur le dos, contre l'oreiller, et sentit aussitôt, contre ses fesses douloureuses et enflées, un picotis rugueux. Il lui suffit de tourner à peine la tête sur le côté pour voir des joyaux scintiller sur le couvre-lit. Et elle savait quelle torture elle allait endurer dès qu'il la monterait.

Mais elle le désirait si fort. Et quand elle le vit se dresser au-dessus d'elle, elle ne sentit pas la douleur brûlante vibrer dans son corps, mais un flux de liqueurs entre ses jambes et un nouveau gémissement, tandis qu'il s'ouvrait un passage en elle.

Ce qui me dérange moi ce sont les trop fréquentes humiliations publiques (publiques ! je sais qu'à l'époque du conte, cela ce faisait pas mal mais cela reste que je n'aime pas ce genre de trucs) et l'écriture... disons que la formulation verbeuse et les petits noms... sinon cela se veut consensuel mais j'ai encore du mal à trouver où (j'en suis à la moitié)... en tout cas cela se laisse lire assez aisément

Et toi Cricri, tu en es où ? :^^:

_________________
I was not made for you to k i s s
I was made to walk through f i r e
And if I fall and crash and b u r n
At least we both know that I t r i e d

avatar
Irish Wolfhound
Human disaster
Human disaster

Messages : 734
Date d'inscription : 14/07/2012
Localisation : Smoke a Chicha with Stan

http://xRavenS.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Mer 19 Déc - 18:32

Le style d'écriture est différent mais j'ai vraiment l’impression de lire 50 nuances ... c'est comme si les deux auteurs était la même personne qui à écrit les deux livres( je sais pas si vous m'avez comprise sur ce coup) :wtf: l'histoire enfin les scènes d'écrite son présque identique c'est troublant , après je n'est pas encore lu Initiation ( que j'ai vue dans le magasin de livres et autres papeteries, cadeaux de ma ville j'ai pu feuilleté les pages) mais je pense que les personnages ressemble beaucoup à Anna et Christian.

_________________
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Crimson Dawn le Ven 21 Déc - 22:53

Il y a quelques scènes spéciales, deux ou trois qui décrivent plus des actes homosexuels (je préfère prévenir, certaines personnes n'aiment pas, personnellement je m'en fout) mais dans l'ensemble sa se lit bien j'en suis à la 250e page à peu près et je n'ai pas encore sauté de pages même si parfois j'ai eu envie, comme quoi sa se laisse lire

_________________
Come back
even as a shadow
even as a dream


avatar
Crimson Dawn
~ HBIC ~
~ HBIC ~

Messages : 1514
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 25

http://a-new-dawn-fades.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Ven 21 Déc - 23:37

D'accord, tiens je ferais un post sur fifty shades of grey j'voulais en faire un mais j'avais carrement zappe


Dernière édition par Little Snow le Mar 8 Jan - 17:21, édité 1 fois
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Irish Wolfhound le Ven 21 Déc - 23:38

250ième page ??? Déjà ???

Rat de bibliothèque ! :stare:


_________________
I was not made for you to k i s s
I was made to walk through f i r e
And if I fall and crash and b u r n
At least we both know that I t r i e d

avatar
Irish Wolfhound
Human disaster
Human disaster

Messages : 734
Date d'inscription : 14/07/2012
Localisation : Smoke a Chicha with Stan

http://xRavenS.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Irish Wolfhound le Dim 23 Déc - 22:51

J'ai terminé et...



Du viol, du viol et... du viol ! Pas détaillé pour un sou, des répétitions, toutes les variantes possibles et imaginables de la fessée, la narratrice me gonfle, les humiliations ça va deux secondes mais là... et j'en passe pas mal ! J'ai halluciné tellement j'avais d"espoirs dans ce bouquin

Ah et j'allais oublier...

Le BD/SM est basé sur :

  • La confiance
  • Le putain de consentement
  • Le respect (relatif) des limites


Il n'y a rien de tout cela là dedans :facepalm:

_________________
I was not made for you to k i s s
I was made to walk through f i r e
And if I fall and crash and b u r n
At least we both know that I t r i e d

avatar
Irish Wolfhound
Human disaster
Human disaster

Messages : 734
Date d'inscription : 14/07/2012
Localisation : Smoke a Chicha with Stan

http://xRavenS.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Lun 24 Déc - 13:40

Bradley Cooper Gyah!

Un livre trash quoi ...

ce qui serais bien , c'est que tu lise 50 nuances et que tu compare les deux lecture ... je pense que quand j'aurais terminer la trilogie j’achèterais initiation pour une comparaison , sa sera intéressant à mon avis de débattre sur c'est livres
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Irish Wolfhound le Lun 24 Déc - 14:33

Pourquoi pas... j'achèterais le premier volume de nuances pour voir :shifty:

Les deux sont des trilogies de toute façon on pourra comparé tomes par tomes si tout va bien, sinon je m'arrêterais au premier (voir mes finances à ce moment là)

_________________
I was not made for you to k i s s
I was made to walk through f i r e
And if I fall and crash and b u r n
At least we both know that I t r i e d

avatar
Irish Wolfhound
Human disaster
Human disaster

Messages : 734
Date d'inscription : 14/07/2012
Localisation : Smoke a Chicha with Stan

http://xRavenS.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Lun 24 Déc - 15:54

Les deux sont des trilogies


Je savais pas pour Initiation , mea culpa.

c'est vrai que niveau budget ... sa tue le portefeuille ...

_________________
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par missy le Lun 7 Jan - 21:02

du viol??!! oula ca donne pas envie de le lire!!
avatar
missy
Modérateur
Modérateur

Messages : 481
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 36
Localisation : 17 Rochefort
Emploi/Etudes : Maman d'1 chouquette et d'1 choupi
Humeur : HELLO!!!

http://fr.myspace.com/dark_sally

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Irish Wolfhound le Mar 8 Jan - 12:20

Je n'aime pas non plus mais dans l'intro encore Anne Rice dit que c'est très consensuel (ce qui devrait toujours être surtout quand on aborde les thèmes du BDSM où, malgré ce que l'on croit, le respect de la personne, de ses limites et de ses volontés est prit très au sérieux -du moins quand on a affaire à des personnes avec un sens moral quelque peu "normal" parce que j'en ai déjà vu qui étaient fiers d'eux alors qu'ils sont simplement des bouchers-)

Après par "consensuel" tu peux avoir une fourchette très large mais pas large à ce point :stare:

Et puis en fait ça devient "soit-disant consensuel" parce qu'elle a par la suite développé un syndrome de Stockholm et une mentalité de nymphomane

En gros je m'attendais à du lourd (Anne Rice !) mais c'est limite :facepalm:

Quand tu t'intéresses de plus près aux mentalités qu'ont développé les gens depuis quelques années, ils sont attirés par le thème du BDSM mais n'en comprennent pas les règles (j'ai une amie qui pratique ce genre de trucs et j'ai fait une thèse sur les évolutions des mentalités sexuelles sur ces 50 dernières années -au moins-) ils sont attirés par le côté violent et trash (comme quand tu regardes un film gore) parce que la violence devient de plus en plus banale dans les journaux d'informations télévisés, les séries, les jeux et personne ou très peu de gens savent faire la distinction entre "moi dans la vie vs. violence gratuite par un personnage fictif".

En fait ils sont attirés sans l'être, c'est le principe du fantasme, comme depuis des centaines d'années beaucoup de femmes ont le fantasme de se faire violer par un bel inconnu alors que dans un même temps elles condamnent le viol. Ce livre utilise la corde du viol parce que c'est un fantasme féminin millénaire pour beaucoup de femme et les écrivains/éditeurs le savent.

Depuis la vague "50 nuances" a levé le voile sur une partie (assez erronée mais suffisante pour accrocher les lecteurs) du BDSM mais les pratiquants te diront que c'est "de la merde qui jette le discrédit sur toute une communauté" (je cite, je n'ai pas lu le livre).

Pour en revenir au livre, ce qui m'a choqué bizarrement est la constante humiliation publique. Pour l'époque, le Moyen-Âge environ (époque que j'affectionne parmi d'autres), c'était courant, certes... mais là c'est du systématique ! Et c'est lourd... pareil il y a la répétition sur le thème de la fessée... ou encore le fait qu'elle soit TOUJOURS à quatre pattes...

Enfin voilà désolée pour le pavé (et j'ai zappé pas mal de truc pour faire court) :shifty:

_________________
I was not made for you to k i s s
I was made to walk through f i r e
And if I fall and crash and b u r n
At least we both know that I t r i e d

avatar
Irish Wolfhound
Human disaster
Human disaster

Messages : 734
Date d'inscription : 14/07/2012
Localisation : Smoke a Chicha with Stan

http://xRavenS.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Chaosvity le Mar 8 Jan - 17:30

Bonne analyse je tire mon chapeau Good!

pour revenir au livre 50 nuances je me doute bien que sa ne reflète pas vraiment le coté BDSM , (ne connaissent pas ce milieu là ) je pense que les personnes qui pratique ce genre d'activité sexuel doivent bien rire du fameux phénomène "50 nuances" ou bien des autres livres abordent le sujet.


_________________
avatar
Chaosvity
SNOOP KHALEESI
SNOOP KHALEESI

Messages : 1613
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 25

http://Chaoesvity.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Initiation - Anne Rice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum