Interviews de Ryan Kwanten

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Mar 11 Nov - 16:31

Media Blvd - le 13/10/08
By Christina Radish


Ryan Kwanten at the premiere of "True Blood" held at the Cinerama Dome in Hollywood, Calif. on September 4, 2008.

With an impressive body of work that encompasses film and television, Australian native Ryan Kwanten is one of Hollywood’s most promising talents. As part of the cast of the critically acclaimed HBO television series True Blood, Kwanten plays Jason Stackhouse, the promiscuous brother of local telepathic waitress, Sookie (Academy Award winner Anna Paquin). Mixing romance, suspense, mystery and humor, the hit series takes place in the not-too-distant future, when vampires live among humans, thanks to the invention of mass-produced synthetic blood that means they no longer need humans to survive.

The actor recently spoke to MediaBlvd Magazine about playing such a complicated character, and working with the high-caliber talent, both in front of and behind the camera.


MediaBlvd Magazine> How did you get into acting? Have you always known that you wanted to be a performer?

Ryan Kwanten> Not at all, no. The arts, and just performing in general, were never on the scale of what I was going to do in life. At the time that I got into it, I was 15 and I was actually on my way to swimming training. My brother was auditioning to get into an acting agency, and it just happened to be on the way to swimming training, and my mom was dropping us both off. And so, I waited in the car with a towel around my waist and goggles on my head while my brother did the audition. Time was ticking by and I didn’t want to miss swimming training, so I ran up the stairs to this audition place. I didn’t even know what it was. I said to my mom, “Look, drop me off, and come back and get my brother.” And, as fate would have it, the lady came out of the audition with my brother and she said, “Oh, are you here for the audition as well?,” and I said, “No, I’ve got a towel and goggles, and I’m going to swimming training.” She grabbed me by the wrist and took me into the room and, the next thing you know, I was in the agency. I got in and he didn’t. It was just being in the right place, at the right time. Otherwise, it was the last thing on my mind.

MediaBlvd> Did you have a moment, later on, when you realized that you were good at it and that it was what you wanted to do?

Ryan> Yeah, absolutely. It didn’t kick in, I must say, until about five years after that, when the jobs started having a lot more meat to them and the lines started having more subtext. No one talks like that in real life, when they’re having emotional conversations. There’s always subtext behind what people say. Once I started connecting to characters from that point of view, that’s when I found a real passion I couldn’t deny. Now, it’s firmly concreted in my veins.

MediaBlvd> How did you become a part of True Blood? Was it just through the regular auditioning process?

Ryan> Pretty much, yeah.

MediaBlvd> For those who may not have seen the show yet, who do you play and how does your character fit into the story?

Ryan> I play Jason Stackhouse, who is Sookie Stackhouse’s brother. He’s a bit of a rambunctious young man. He likes to sleep around. For some reason, it gets him into a lot of trouble, but he seems to squirm his way out of it. He never seems to end up on the bad side of women, even though they know his reputation. In the beginning part of the series, his reputation precedes him and he ends up being accused of a double murder because he was the last person seen with these women who have died in a very grotesque, demeaning way. There’s video evidence that he was the last person, not only with them, but sleeping with them.

MediaBlvd> What was is it about this show that attracted you to it? Had you been looking to do television again, or did the fact that it was cable, allowing you to get away with more, make it more desirable for you?

Ryan> Exactly that, and the fact that, with Alan Ball being attached, it was a no-brainer. As more and more cast members came on and the process started speeding up towards production, it really just turned into such a great show. Undoubtedly, it’s the best experience of my acting career. Any inhibitions I had before starting the show are now long behind me.

MediaBlvd> What was it about Jason that you were able to identify with?

Ryan> His vulnerability. I tend to overanalyze things so, for me, it was really good to just throw caution to the wind. Jason is a character that just jumps into things before he even has time to think. He tends to switch the brain off and just go with what he’s feeling between his legs. He’ll just jump into something, and that’s something that I very rarely do. In terms of a connection, that was something that I was really looking forward to playing.

MediaBlvd> What has Anna Paquin been like to work with? What was it like when the two of you first met, and started to develop your on-screen relationship?


Ryan> Anna is just a real sweetheart. If anyone deserves to have somewhat of an ego in this business, it’s someone like her, with her extreme body of work, but she’s so down-to-earth and professional, always knowing the lines. These qualities sound like they should be part and parcel of being an actor, but I’ve seen my fair share of people who haven’t been prepared, and she’s at the top of the list of the people who are prepared. She’s willing to give you everything that she’s got, even when the camera is not on her.

MediaBlvd> As the series develops over the season, will viewers get to see more of Jason and learn about why he acts the way he does?

Ryan> They will see more of his relationship with Sookie. There are a few events that happen that strain their relationship and Jason delves into the dark side. And then, he has to try to find the light and fight his way back to it. He goes some place that he didn’t even think was possible, and it’s a very dark place.

MediaBlvd> Before you signed on to do the show, were you aware of how explicit some of your scenes would be? Do you laugh it off and just do it, or is it as awkward as one might expect?


Ryan> You never laugh it off. As much as I come from a country that’s very liberal and open-minded, in regard to one’s body, I feel like I’ve got myself in a position in my career where I should be careful when I’m being naked, as any actor should be. I think it’s important that it’s a relevant story point, and not just nudity for gratuity’s sake. It’s part and parcel of this character. It’s something he would do, so I feel totally justified. In terms of my comfortability with it, once I put on the hat of the character, I go into that mode. Normally, as myself, I’m not particularly open with my body, as much as I would like to be, and as much as Jason is. Once I don the Jason Stackhouse cap, it’s a lot easier.

MediaBlvd> As an actor, do you do anything in those types of scenes to make your scene partner feel comfortable?

Ryan> Yeah. Obviously, I’ve worked with ladies who not only have boyfriends, but may have husbands. It’s important that they understand that it’s coming from an artistic point of view, and it’s never to exploit them. I feel it’s very much my responsibility to make them feel as comfortable as possible on set because it’s only going to make their performance look that much better and it’s going to make our chemistry look that much better.

MediaBlvd> Has the Southern accent come easy for you, or is that something you have to work on?

Ryan> Since I’ve been in the States now for seven years, it’s something that I’ve done. Just coming from Australia, we have a lot of American television, so we’re used to hearing the accents. I’ve always been relatively quick at picking it up.

MediaBlvd> Have you always been a fan of the vampire genre prior to this project, or is this your first exposure to it?

Ryan> I’ve always been intrigued by the supernatural, for lack of a better word. But, in my early years, I didn’t watch that much TV. Mom and dad always kicked me out of the house and had me doing sports, so I was too busy doing that kind of stuff.

MediaBlvd> Had you been familiar with the Charlaine Harris books that this series is adapted from?

Ryan> Not before I signed on, no. But, since we went to Comic-Con with Charlaine Harris, I realized that she has this ridiculous fan base. They’re really passionate. I hope they have that same passion for the series.

MediaBlvd> Did you want to read the books to learn more about your character, or did you want to develop him your own way?

Ryan> Both. I wanted to read the books just to see what Charlaine’s perspective on it was. And then, I thought it was also important for me to bring what I had to the role. It’s that coming together of the two minds, which I think is always better than just one. And, in this instance, it’s three minds because there’s Alan Ball as well.

MediaBlvd> Seeing the size and dedication of Charlaine’s fan base, were you intimidated at all, knowing that you’re playing a character from a book series that so many people love and have certain expectations of?

Ryan> No. If I think about that the moment I go on set, it’s too much pressure. I hope that they like it, but I can’t specifically do it to appease them. I have to make sure that I’m being truthful to the script and what’s in front of me. It’s that amalgamation that makes it special. You take this amazing story and world that Charlaine’s created, and you translate that into a television series. There are certain liberties that Alan has taken to make it more TV savvy.

MediaBlvd> Since being cast on the show, have you given any thought to how you would personally react, if vampires were to really exist in our world?


Ryan> I’m particularly laid-back, so I would think, “Whatever makes them happy.” If they want to come out and show their faces, I’m all for it. Sure, I would accept them. It would be interesting to see, if the world that we’ve created in True Blood did exist, how many people would be for it and how many would be against it. That would be an interesting poll.

MediaBlvd> What has it been like to work with Alan Ball?

Ryan> Alan is just a genius. It’s one of those rare times in your life where you really do feel like you’re in the company of genius. He has such a command of character, and he’s such a sweet man, that he conveys anything he wants to say with such grace. Everyone is going out of their way to do their very best for Alan because he’s such a sweet man, whether it be a cast member, a day player or a grip. Everyone works their butts off for him because he just goes about his business in such a graceful way.

MediaBlvd> Since this is such a high profile project with a built-in fan base, were you prepared for the attention that you are receiving from its success?

Ryan> I don’t know how one can be prepared for that. I’m pretty private. Once the camera cuts and that episode is in the can, my job is done. The rest is out of my control. It’s not that I wipe my hands of it, because I’m definitely proud of what we’ve created, but the accolades, and the fans that love it or hate it, are a by-product. If you get too subjective, then you lose the true tonality of what you’re trying to do and what you’re trying to create.

MediaBlvd> If the attention from this series helps lead to other projects for you, what sort of roles are you hoping to do? Are there types of characters you’re looking to play, or specific genres that you’d like to work in?

Ryan> After having worked with Alan, it’s now a matter of working with people who come up to that kind of par and have those great credentials. I want to work with great directors, great writers and great actors. That’s more important to me now than the actual genre is.

MediaBlvd> Have you done any projects since completing Season 1 of True Blood?

Ryan> There was a film that I was 90% of the way through, before True Blood started, so there was 10% left of the film. For the last year and a half, while we’ve been shooting the series, the producer and director have been waiting for me to finish the series, so they can finish the last six days. So, I’ve done that. And, I’m testing for other films. Jumping from character to character is quite hilarious.

MediaBlvd> What is that film that you were working on before the series?

Ryan> It’s called Don’t Fade Away, and I play a Los Angeles music agent who is living a very superficial life. He gets a call from North Carolina, where he grew up, and he hears that his dad has bone cancer. So, he goes back to North Carolina to deal with a lot of the demons he has with his father, and then also to find true love. He also finds that the only reason that he got the call was the fact that he was already dead. It sounds a little crazy, but it really, really works. It’s a very intelligent script, written by Luke Kasdan, who’s the nephew of Lawrence Kasdan.

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par benjamin59 le Mar 11 Nov - 16:59

C'est super gentil mais je ne comprend absolument rien :(
avatar
benjamin59
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 506
Date d'inscription : 20/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Mar 11 Nov - 17:52

il va me falloir trois jours pour tout traduire tout ça ! mdr
et je suis quand même pas bilingue donc ce sera du résumé et pas du mot à mot !

A moins que quelqu'un de meilleur le fasse ..? Einsturzende ? :)

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Mar 11 Nov - 17:58

j'accepte ! je pense que d'ici vendredi, la traduction sera faite. c'est du boulot.. et l'interview est longue ! mais je le ferais..
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Mar 11 Nov - 18:06

oui je sais bien que c'est TRES long lol. Merci beaucoup ! j'ai un niveau suffisant en anglais pour comprendre les epi en vo lol, mais pour traduire un texte comme ça pour d'autres que pour moi ( j'aurais cherché la traduction minimum pour ma compréhension personnelle lol ) il m'aurais fallu très longtemps lol. MERCI !!! :Bisous:

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Mar 11 Nov - 18:08

bien.. alors vendredi soir, vous pourrez la lire en français...
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par benjamin59 le Mar 11 Nov - 18:34

oh tu est génial... merci :Bisous:
avatar
benjamin59
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 506
Date d'inscription : 20/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Mar 11 Nov - 20:25

de rien ! si ça peut aider ! j'ai commencé la traduction, peut-être qu'elle sera dispo plus tôt que vendredi, j'avertirai les admins lorsque j'aurai fini !
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Ven 14 Nov - 22:07

bon... si ça peut patienter un ou deux jours... c'est du boulot, et mes examens approchent... pas de panique, vous l'aurez tout de même, cette trad' !
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par benjamin59 le Ven 14 Nov - 22:15

t'inquiéte pas tu as le temps ;)
sa ne presse pas...
tes axams d'abord...
avatar
benjamin59
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 506
Date d'inscription : 20/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Ven 14 Nov - 22:18

Comme je te disais par mp, ya pas de souci, c'est déjà super sympa d'avoir accepté de la traduire car elle est super longue. Et on a tous une vie qui passe avant, heureusement lol, merci encore a toi et merde pour tes exams !^^

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Sam 15 Nov - 22:09

merci !! ça devrait aller... j'ai bossé comme une malade alors...
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Sam 15 Nov - 23:17

Ryan Kwanten à la première de ''true blood'' organisé au cinerama drome à hollywood, californie, le 4 septembre 2008.

Avec une filmographie très importante incluant oeuvres cinétographique et téléfilms, l'acteur australien ryan kwanten est un de ces talents très prometteurs d'hollywood. Il fait actuellement parti du casting de l'excellente série d'HBO, true blood, et il y joue jason stackhouse, le frère don juan de sookie, une serveuse télépathe (interprété par anna paquin, oscarisé pour son rôle dans ''le piano''). Alliant romantisme, suspense, mystère et humour, la série déjà culte se passe à l'époque actuelle, dans un futur très proche, les vampires vivant parmi les humains, grâce à l'invention de sang synthétique distribué en masse, leur permettant de cohabiter avec l'homme sans toutefois les tuer.

L'acteur a accordé dernièrement une interview au magazine ''media boulevard'', et a livré ses sentiments à propos de son personnage ryan, et le fait de jouer un rôle aussi compliqué, travailler avec des acteurs de hauts niveau, devant et derrière la caméra.

MB > comment êtes-vous devenu acteur ? Avez-vous toujours su que vous vouliez devenir comédien ?

RK > Pas du tout, non. L'art, et la comédie en général n'étaient pas du envisageables pour mon avenir. J'avais 15 ans la première fois ou j'ai commencé en tant qu'acteur, je me souviens que j'étais sur le chemin pour aller à la piscine, mon frère auditionnait pour entrer dans une agence de comédiens. Comme c'était sur le chemin pour la piscine, nous nous étions arrêté devant l'agence, le temps que mon frère passe l'audition. J'attendais dans la voiture, ma serviette autour de la taille, un bonnet de bain sur la tête. Le temps passait très vite et j'allais être en retard à mon entrainement. J'ai dit à ma mère de me déposer à la piscine et de revenir plus tard chercher mon frère. Et puis la directrice de casting est sortie à ce moment là avec mon frère et m'a demandé ''oh, vous êtes aussi là pour le casting ?'', j'ai répondu que non, que j'avais un entrainement à la piscine. Elle n'a rien voulu savoir, m'a attrapé par le poignet et m'a amené jusqu'à la pièce ou le casting se déroulait. J'ai été reçu, pas mon frère. C'est juste une question d'être au bon moment, au bon endroit. Mais effectivement, la comédie n'était pas ce que j'avais envisagé pour mon avenir !

MB > est-ce qu'il y a eu un moment, plus tard, ou vous avez réaliser que vous étiez bon en tant qu'acteur, et que c'est ce que vous vouliez faire ?


RK > oui absolument, mais ça n'a pas été aussi rapide que ça je dois dire, après les cinqs ans qui suivèrent l'histoire du casting. Les jobs ont commencés à fleurir tard, tout comme les propositions de personnages. Dans la comédie, un acteur ne parle pas d'une façon qui lui ressemble, il interprête un personnage différent de lui-même, quand j'ai commencé à vraiment comprendre mon personnage, alors je savais que je voulais être acteur. Maintenant, mon rêve de comédien s'est vraiment concrétisé...

MB > Comment êtes-vous arrivé au sein de l'équipe de True blood ? Étais-ce un casting de plus parmi les autres ?

RK > plus ou moins, oui,

MB > pour ceux qui n'ont pas encore vu la série, qui interprétez-vous, et qu'apporte votre personnage à l'histoire ?

RK > je joue jason stackhouse, le frère de sookie. C'est un jeune homme assez vigoureux, il couche à droite à gauche. Bizarrement, il lui arrive beaucoup d'ennuis, mais il semble pouvoir s'en débarrasser assez facilement. Il n'arrive pas à se détacher des femmes, elles connaissent sa réputation. Au début de la série, jason est accusé de meurtre de deux jeunes filles, parce qu'il est le dernier à les avoir vu vivantes. Il y a une vidéo qui prouve qu'il est innocent, mais elle prouve bien qu'il est bien le dernier à avoir couché avec elles !

MB > qu'est ce qui vous a plu dans la série ? Aviez-vous envie de faire des téléfilms, ou plutôt de vous diriger vers des séries tv ?

RK > comment ne pas refuser une série créée par alan ball ! Le casting s'est agrandi et la production s'est mis en marche, c'est devenu tout simplement une série géniale. C'est sans doute la meilleure expérience de ma carrière d'acteur, et tous les doutes que j'avais par rapport à true blood sont loin derrière moi !

MB > Qu'est ce que Jason et vous avez en commun ?

RK > Sa vulnérabilité, j'ai toujours tous analysé, donc pour moi c'était un réel soulagement d'interpréter un personnage plus direct. Jason est un personnage qui se jette à l'aventure, il réagit à l'instinct. C'est comme s'il mettait son cerveau sur pause ! Il fonce la tête baissé, n'est pas réfléchi, et c'est quelque chose que je fais rarement. Je cherchais ce type de personnage depuis un bon bout de temps.

MB > Avez-vous aimer travailler avec Anna paquin ? Comment s'est passé votre première rencontre ?

RK > Anna est adorable ! Si une personne dans le milieu de la comédie, peut se permettre d'avoir un tant soit peu d'orgueil, c'est bien Anna. Sa carrière est impressionnante, elle est très réaliste, simple, et professionnelle. Ces qualités sont essentielles pour un acteur, j'ai été trop souvent confronté à des acteurs pour qui leur rôle était un amusement, et Anna est au contraire très concentrée, elle connaît son personnage jusqu'au bout des doigts. Sur le plateau, elle vous donne le meilleur d'elle même, tournage et hors-tournage.

MB > Est-ce que les spectateurs verront Jason s'expliquer sur sa façon d'être, sa façon d'agir, au fil des saisons ?

RK > Ils verront sa relation avec Sookie évoluer, il y aura des événements troubles qui viendront entacher leur relation, et Jason sera pris dans une spirale infernale.. Il devra être courageux pour s'en sortir. Il se rendra à des endroits inimaginables, des endroits très glauques.

MB > Avant de signer pour la série true blood, étiez-vous au courant de certaines scènes de nudités ? Cela a t-il été gênant ?

RK > Ca n'a pas été trop gênant, je viens d'une région assez libérale et plutôt ouverte d'esprit. Peut-être que je me trouve dans une position ou, en tant que jeune acteur, je ne devrais pas faire ce genre de scènes, mais je pense que ces scènes de nudités ne sont pas gratuites et sont là pour une bonne raison, elles viennent alimenter l'histoire. Jason n'a pas peur de la nudité, il se sent à l'aise dans son corps. Lorsque je me mets dans la peau de Jason, je ne me sens pas humilié, d'être nu. Je ne ferais pas ça en tant normal, sûrement ! Je ne suis pas aussi à l'aise que lui, se revêtir de la personnalité de Jason Stackhouse est beaucoup plus facile..

MB > Comment faites-vous pour rendre votre partenaire plus à l'aise pour ce type de scènes ?

RK > Eh bien j'ai travaillé avec des actrices qui non seulement avaient des petits amis, mais qui étaient mariées.. C'est important de se souvenir qu'il s'agit d'une scène jouée, que c'est artistique. J'ai toujours le sentiment qu'il en tient de ma responsabilité de mettre mes partenaires à l'aise. De cette façon, les scènes sont beaucoup plus naturelles, elles rendent mieux à l'écran.

MB > L'accent du sud des USA est-il facile à imiter ? Y avez-vous consacrer du travail ?

RK > Depuis que j'habite aux USA, depuis 7 ans maintenant, c'est quelque chose que j'ai su rapidement assimilé. En australie, il y a beaucoup de séries américaines, nous étions habitués aux accents, ça a été assez facile pour moi de prendre l'accent de la Louisiane.

MB > Avez-vous toujours été un fan des vampires, du supernaturel, ou avez-vous découvert ces choses lors du tournage ?

RK > J'ai toujours été intrigué par le supernaturel, si l'on peut en dire ainsi. Je n'ai jamais trop regardé la télévision étant jeune, mes parents m'incitaient à faire du sport, à profiter du grand air. Je n'avais pas forcément de temps accordés pour ces choses là..

MB > Avez-vous lu les livres de Charlaine Harris ?

RK > Pas avant d'avoir signer, non. Mais, quand nous sommes allés au Comic-con Event (événement mondial sur la BD, Marvel etc,,) avec Charlaine Harris, j'ai réalisé que ses fans étaient très nombreux, ils sont vraiment passionnés. J'espère que ses fans aiment la série avec la même passion !

BM > Aviez-vous vous envie de lire ses livres pour en apprendre plus à propos des personnages, ou préfériez-vous le faire à votre propre manière ?

RK > J'ai construit Jason des deux manières, j'ai juste lu les livres de Charlaine pour voir la façon dont elle avait créée Jason. J'ai compris qu'il était important d'apport à Jason un peu de mon personnage. Et puis finalement, Jason possède trois personnalités : la sienne, la mienne, et celle d'Alan Ball !

MB > Avez-vous été intimidé par l'ampleur du succès qu'ont rencontré les livres de Charlaine Harris par rapport au public, sachant que vous jouez un des personnages que beaucoup de fans adorent, et ont sans doute certaines attentes envers celui-ci ?

RK > Pas tellement, si je pensais ça à chaque fois que je suis sur le plateau, je craquerais.. J'espère qu'ils aiment la façon dont j'interprète le rôle. Je dois être sur de jouer d'une façon réelle, honnête, de coller parfaitement au scénario. Vous prenez les livres de Charlaine et vous en faites une série télé. Il y a biensûr certaines libertés qu'Alan Ball a prise par rapport aux livres.

MB > Depuis que vous faites parti du casting, que penseriez-vous du fait que les vampires existeraient et qu'ils partageraient notre monde ?

RK > Je suis plutôt ouvert alors je leur dirait ''tant que vous êtes heureux''.. S'ils voulaient sortir de l'ombre et se montrer au grand public, je l'accepterais. Ce serait intéressant de voir ce que le monde de True Blood existe vraiment, ceux qui seraient contre les vampires, ceux qui seraient pour.

MB > Comment est-ce de travailler avec Alan Ball ?

RK > Alan est un génie. C'est un de ces rares moments dans la vie ou vous réalisez que vous êtes en compagnie d'un génie ! Il a une telle présence, c'est un homme passionné qui vous fait partager son art. Tout le monde se donne du mal pour Alan parce que c'est un homme doué, sur le plateau ou en dehors. On travaille tous très dur pour la série, et pour Alan.

MB > Depuis le début de la diffusion de la série, êtes-vous préparé au succès et aux fan system ?

RK > Je pense que personne n'est vraiment préparé à tout ça, je suis une personne assez réservée.
Une fois que les caméras sont éteintes, et que l'épisode est tourné, mon job est fait. Le reste est hors de contrôle. Je suis fier de ce que nous avons créée, mais c'est vrai que les accolades, les fans, les cris, sont nouveaux pour moi. Vous avez à vous concentrer pour garder une rigueur par rapport à votre personnage, sinon vous n'êtes plus crédible aux yeux du public.

MB > Etant donné le succès de true blood, quel autres rôles aimeriez-vous que l'on vous propose ? Quel genre de personnage aimeriez-vous jouer, ou dans quel genre de projets aimeriez-vous vous retrouver ?

RK > Après avoir travailler avec Alan, l'idéal serait de travailler avec des personnes qui ont la même présence, le même génie que lui. J'aimerais travailler avec de grands réalisateurs, de grands scénaristes, de grands acteurs. Les personnes avec qui je travaille sont plus importantes que le genre du film, ou de la série.

MB > Avez-vous d'autres projets depuis que la saison 1 de True Blood est terminée ?

RK > Il y avait un film dans lequel j'étais censé jouer, j'étais à 90% dans le projet, puis True Blood est arrivé, et finalement je n'étais plus qu'à 10%... pendant l'année qui est passée, pendant qu'on tournait les scènes, le producteur et réalisateur attendaient que je finisse la saison. Je passe des castings pour d'autres films, et interpréter d'autres personnages est assez amusant..

MB > Quels sont les films dans lesquels vous avez jouer, avant la série ?

RK > Il y a un film qui s'intitule ''Don't fade away'', je joue un producteur de musique de los angeles, qui vit dans un monde très superficiel. Il reçoit un coup de film de la Caroline du nord, là ou il a grandit, il apprend que son père a un cancer des os. Il revient dans la Caroline du nord pour renouer des liens avec son père même si c'est extrêmement dur, il y revient aussi pour trouver son âme soeur. Il réalise que la seule raison pour laquelle il reçoit ce coup de téléphone, est simplement parce son père est déjà mort.. ça semble un peu fou, mais ça marche très bien. C'est un scénario très intelligent, écrit par Luke Kasdan, le neveu de Lawrence Kasdan.


* * *

Désolé pour les fautes, je n'ai pas vraiment prêté attention à celles-ci...


Dernière édition par einsturzende le Dim 16 Nov - 0:08, édité 1 fois
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Sam 15 Nov - 23:49

MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! :Bisous:

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Dim 16 Nov - 0:09

De rien ! j'espère que la traduction est assez fidèle au texte d'origine, certaines expressions n'étaient pas du tout facile à traduire en français, bref.. enjoy !
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Yunie le Dim 16 Nov - 10:47

Merci pour la traduction
avatar
Yunie
Conquête de Jason

Messages : 396
Date d'inscription : 02/11/2008
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par benjamin59 le Dim 16 Nov - 12:55

Whaou merci bcp :Bisous:
avatar
benjamin59
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 506
Date d'inscription : 20/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Lun 17 Nov - 0:04

de rien, au plaisir !
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Sookie le Lun 17 Nov - 15:43

c'est super merci, au pire si t'en a trop prend le plus important
avatar
Sookie
Habitué du fangtasia

Messages : 219
Date d'inscription : 25/10/2008

http://www.true-blood.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par einsturzende le Lun 17 Nov - 16:26

oui enfin, autant tout traduire, d'autant plus qu'il s'agit d'un traduction pour les membres du forum alors, je ne vais pas faire les choses à moitié !
avatar
einsturzende
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 951
Date d'inscription : 27/10/2008
Age : 30
Emploi/Etudes : étudiante, BTS graphisme/design
Humeur : de bonne humeur !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Alys le Lun 17 Nov - 18:10

Merci pour cette super traduction :lovely:
avatar
Alys
Conquête de Jason

Messages : 386
Date d'inscription : 31/10/2008
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Mer 19 Nov - 20:48

Source : EOnline

Ryan Kwanten, so hot in True Blood



Ryan Kwanten has no problems being more naked than not on the new HBO vampire series, True Blood.

In the new drama from Six Feet Under creator Alan Ball, Kwanten plays Jason Stackhouse, a small-town Louisiana hick who doesn't seem interested in anything but bedding any woman he can get his hands on. Just watch in this coming Sunday's premiere—the 31-year-old Australian native is shown in some rather revealing compromising positions.

"The shirt doesn't get on much more than it does in the pilot," Kwanten tells me with a laugh. "But I definitely think it's part of what makes Jason Jason."

Oscar winner Anna Paquin costars in True Blood as Jason's mind-reading sister, living in a modern-day world where vampires live openly among regular folk. All this blood-suckin' has Kwanten thinking about the possible real-life existence of fang-toothed demons.

"I believe there are other forces out there," says Kwanten, who starred along side Zac Efron and Jesse McCartney in the short-lived television series Summerland about three years ago. "Whether or not there are vampires that exist, I'm not sure about that. But they do intrigue me. That fact that they have somewhat human qualities, the fact that they were once us!"

Kwanten's family back Down Under recently had a True Blood screening party. "They invited 30 of their friends over and watched it," he says. "They called me drunk late at night at like 4 o'clock in the morning to tell me what they thought about it."

So what did mom have to say about all his nudity? "You know, she's seen me naked before," Kwanten says with a laugh. "Probably not in those positions before, but we come from a pretty liberal society when it comes to sex and your body. So it wasn't too bad."

Let's just hope his family recognizes his voice when he calls next time, because he's done a darn good job perfecting Jason's hillbilly accent. "When we shot down in Louisiana, they thought I was a local," he says. "That was a nice thing to get."

-------------------------------

je ferai une traduction dans le week end ;)

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par benjamin59 le Mer 19 Nov - 21:53

Oh merci bcp car je ne comprend absolument rien :(
avatar
benjamin59
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 506
Date d'inscription : 20/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par moustic3 le Jeu 27 Nov - 19:34

je trouve ca trés bien que des personnes, veulent traduire pour les autres. si un jour vous voulez une tradution d'un texte demander moi. j'ai une personne de mon entourage qui a que sa a faire. lol
avatar
moustic3
Cercle des plus grand fans de TB

Messages : 866
Date d'inscription : 30/10/2008
Age : 31
Localisation : nord-pas-de-calais
Emploi/Etudes : agent de la nature, et polyvalente en espace verts.
Humeur : humour

http://www.moustic3.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Admin le Jeu 27 Nov - 19:35

merci mais en fait c'est pas plus mal que je les fasse lol, ça m'entraine pour mon bts ^^

_________________


avatar
Admin
Admin
Admin

Messages : 1334
Date d'inscription : 05/10/2008

http://trueblood.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interviews de Ryan Kwanten

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum